Epave Le Wildcat

Un petit tour dans le Var pour aller me faire une des nombreuses épaves dont regorge le coin. Je pars depuis la londes les maures, et 30mn de bateau nous permettent d’atteindre le site de l’épave. Je suis surpris la une bonne communication radio entre les clubs locaux, ce qui semble après tout normal, mais pas forcément vu partout. Après, comme ici les épaves sont assez profondes, cela demande une rigueur de surface particulière! Au final, j’ai peut-être plus été surpris de voir un autre club terminer sa plongée sur la profonde que nous nous apprêtions à faire.

Bwef, nous nous mettons à l’eau et descendons le long d’un bout préalablement placé par la première palanquée, et le Wildcat, ce chasseur américain qui effectua sa première et dernière plongée apparemment en 1956, reposant sur un fond de 54m, se découvre à nos yeux plongés dans le grand bleu progressivement une fois passé les 40m.
Mon éclairage toujours limité ne me permet pas des rendus exceptionnels du Wildcat de plein pieds (il mesure 12m par 9m)

Point aussi important, le club et les plongeurs avec qui je suis allé sont très agréables, sécurité avant tout, mais sans oublier les tranches de rire, en surface ainsi qu’au fond en petit comité, et ce n’est pas le cas dans toutes les structures commerciales souvent trop rigides et dans l’esprit business.. Bref, n’hésitez pas à aller plonger avec Philippe à la Londe, du moins pour ce genre de plongées entre confirmés, sans vouloir faire de pub.. Je parlerai d’une experience pas aussi sympa dans un article prochain pour montrer mon esprit critique…

IMG_4725

Après, la tolle c’est sympa, mais ça l’est encore plus si elle a permis à la vie de s’y installer! Et c’est bien la cas ici, d’ailleurs plus que sur les Hellcat et Mustang, 2 autres épaves d’avion dans el coin. Alors ce n’est pas des bancs de poissons à floraison comme sur les épaves à la réunion, mais tout de même une belle vie encroutée, d’éponges déjà, puis de poissons de roches, dont un énorme chapon, et de nombreux blennies. On croisera 2 ou 3 jolis homards assez costaud, 1 congre (pas vu le 2ème), étoile glaciaire…


L’après-midi, plongée très chouette sur la point Montrémian, dans la réserve naturelle. Et là, on en prends plein les mirettes. Des bancs de tout, du mulet, des dentis, sars, nudibranches à foison, gorgones… En perspective une très belle journée dans le Var, avec 2 plongées bien différentes, ce qui me donne envie de revenir très vite!

IMG_4766

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *