Plonger avec les sardines de MoalBoal

Après les 4 jours passés sur Apo Island, île très reposante, j’ai pu discuter avec quelques personnes qui avaient visité pas mal d’autres lieux aux alentours de Cebu, et fait le choix de continuer sur MoalBoal, afin de ne pas trop m’éparpiller, de ressentir l’ambiance locale. Cela impliqua le choix de ne pas monter sur Malapascua (île au Nord de Cebu) voir les Tresher Sharks (requins renard), car d’après les retours de ceux avec qui j’ai pu discuté, il n’y a pas grand chose à part la plongée (avec une vise assez sale) pour apercevoir les fameux requins… Pouvant, je l’espère dans ma “carrière” de plongeur, en croiser ailleurs, j’opte pour la non précipitation 🙂

Cebu Island
Cebu Island (Image trouvée sur le net)
WHALES SHARKS CONTROVERSY

De plus, une autre parenthèse que j’ouvre ici, je prends la décision de ne pas aller à Oslob pour nager avec les requins baleines, car, pour de nombreuses raisons (on trouve facilement sur le net http://dive-bohol.com/conservation/5-reasons-not-go-oslob/), c’est contribuer à la connerie humaine en quelque sorte d’aller nager avec ces gros poissons à cet endroit, même si le spectacle doit être au rendez-vous. Mais je n’ai pas envie de participer à l’égoïsme de l’homme ici présent, trop facile. Un observatoire basé à Oslob dénonce l’impact du tourisme sur la santé des requins baleines. De tous les touristes avec qui j’ai échangé à ce sujet, ils  semblent bien être au courant du côté pas glop de la chose, mais s’y rendent tout de même. Seul un jeune Finlandais rencontré à la guest house a fait ce choix aussi, ce qui fait plaisir à entendre. Après, ayant discuté avec un touriste Danois (à la retraite plus âgé que la majorité des touristes croisés) s’y étant rendu et ayant trouvé cela fantastique, je peux comprendre qu’à un certain âge on puisse saisir l’occasion, mais pour les autres, il y a d’autres lieux et probablement d’autres occasion d’en croiser, même si c’est plus rare que de croiser une vache en Normandie …

Alan Psychedelic Breakfast
Alan Psychedelic Breakfast
MOALBOAL

Trêve de balivernes, j’ai profité de 5/6 jours à MoalBoal, sans trop bouger aux alentours, pour me reposer, bosser un peu (et oui), me faire masser et quelques apnées (du sommeil comme certains disent). L’endroit est très sympa, la rue principale alterne clubs de plongée, restaurant et vendeurs de tout et de rien. On peut se faire masser facilement sur un transat face à la plage, et siroter une SanMiguel le soir en regardant le coucher du soleil, que demander de plus? Peut-être des shake de coconut alors que c’est marqué sur toutes les cartes du coin, mais aucun n’a pu m’en servir! Seulement mangue et banane, life is hard!

Cliquer pour Gallerie
MoalBoal (Cliquer sur l’image pour d’autres photos)
LA PLONGEE

Concernant, la plongée, j’ai trouvé l’endroit tout simplement fantastique, mais pas uniquement pour ce qui y à a voir sous l’eau, mais pour la simplicité. Juste l’impression que le nombre de club ici présent implique des plongeurs partout sous l’eau, mais ce n’est pas le cas. Moal Boal est un endroit parfait pour tout plongeur, du débutant au plus aguerri, qui a envie de sortir des clubs… En gros, pas obligé d’aller plonger avec un divemaster, un des locaux qui tient un club loue juste le bloc, ce que j’ai fait et suis parti tranquille dans mon coin. La mise à l’eau est déconcertante de facilité, on fait 30m de nage et nous voilà au dessus d’un tombant dont le fond est situé à 42m (je suis allé vérifier histoire de confirmer). Il n’y a pas besoin d’aller si profond, même si j’ai tapé une 60+, pour marquer le coup, avec un philippin avec qui j’ai sympathisé dans un bar, et qui venait d’obtenir son divemaster.
Mais sinon, le truc de Moal Boal, c’est les Sardines.. Jamais vu ça auparavant. Impossibles à compter, il doit y en avoir des millions, c’est complètement surréaliste! Quand on est en dessous des sardines, on ne voit plus la surface. On se prend très vite à admirer le spectacle de leur mouvement, sans fin, dans cette zone interdite de pêche au filet, formant des tourbillons, des tornades de poissons, dont les reflets attirent l’oeil.

Sardines (cliquer pour accès à la gallerie)
Sardines (cliquer pour accès à la gallerie)

Sinon les jours sont passés vites ici, de nombreuses rencontres, surtout parmi les touristes de la seule guest house très sympa de la rue principale où j’ai passé 4 nuits sur les 6, et les bars ainsi que le bar plage du fond près des masseuses, avec très peu de monde, très appréciable!

IMG_6074

Déjà parti à l’heure où j’écris les lignes, dans l’avion pour Bangkok, après avoir traversé les aéroports de Cebu et de Singapour, respectivement le moins organisé et le mieux organisé du monde, m’aprêtant à aller faire une croisière au départ de Ranong jusque dans les eaux Birmanes, pendant 8 jours… La fatigue sera présente, je vais devoir économiser mon énergie pour les 27 plongées prévues, mais je pense que l’on va voir de sacrées choses là bas…

*To be continued*…

Epave Le Wildcat

Un petit tour dans le Var pour aller me faire une des nombreuses épaves dont regorge le coin. Je pars depuis la londes les maures, et 30mn de bateau nous permettent d’atteindre le site de l’épave. Je suis surpris la une bonne communication radio entre les clubs locaux, ce qui semble après tout normal, mais pas forcément vu partout. Après, comme ici les épaves sont assez profondes, cela demande une rigueur de surface particulière! Au final, j’ai peut-être plus été surpris de voir un autre club terminer sa plongée sur la profonde que nous nous apprêtions à faire.

Continuer la lecture de « Epave Le Wildcat »

Île de la Réunion – Photos diverses et vidéo de plongée

Le montage des plongées à la Réunion est arrivé plus tôt que prévu, je devais initialement enchaîner mon voyage en Guadeloupe, mais un problème d’ordre je-me-suis-bien-fait-mettre-par-air-france arriva.  Ainsi je n’embarquai pas pour les Antilles et du reprendre bien gentiment mon chemin du retour à la maison. J’ai pris les choses avec philosophie, et pour me consoler, une partie mon budget vacances se transforma en une combinaison étanche, Blizzard Pro de chez Aqualung, afin de continuer à plonger durant toute la période pré-estivale où l’eau peut tout de même descendre à 12° au fond.. Même si je ne suis pas de nature frileuse, la durée des plongées et ma combi “d’été” font que je me les caille bien quand même!

Continuer la lecture de « Île de la Réunion – Photos diverses et vidéo de plongée »

Proxyphoto au Graillon

Retour sur quelques photos prises de nuit au Graillon, début Septembre, avec l’emploi de la bonnette Subsee +10 dioptries, que l’on me prête durant la plongée. J’ai toujours pas fait l’acquisition d’une bonnette, mais je pense que cela ne saurait tarder… Probablement ucl +7.

Il s’agît donc de proxyphotographie…

Continuer la lecture de « Proxyphoto au Graillon »